print preview

Développement de nouvelles méthodes

Un groupe d’expérimentations englobe le développement de nouvelles méthodes d’investigations et de mesures. qui sont taillés sur mesure pour l’argile à Opalinus, par ex. des méthodes d’excavation, de forages, d’échantillonnage de carottes de grande qualité, mesures de la pression intersticielle et détermination des contraintes du massif rocheux.

Un technicien introduit un système d’obturateurs hydrauliques  dans unforage afin de mesurer la pression intersticielle.
Installation d'instruments de mesure dans un trou de forage

Tout écoulement d’eau étant quasiment absent de la roche argileuse, il est indispensable de développer des méthodes spéciales d’essai hydrogéologique ainsi que des programmes particuliers d’analyse des données. C’est le cas notamment pour le calcul des pressions d’eau interstitielle, la mesure de la perméabilité de la roche et le prélèvement d’échantillons d’eau. Les techniques de forage et de carottage doivent également être adaptées et améliorées afin qu’il soit possible de pratiquer dans l’argile des forages stables et de prélever des carottes saines. Couramment employées de nos jours dans les roches cristallines, les méthodes de calcul du champ de contraintes à l’intérieur de la roche et tout autour des galeries ne fonctionnent que partiellement dans l’argile. Elles doivent donc être perfectionnées. Enfin, les méthodes d’investigation des processus étudiés dans le laboratoire souterrain du Mont Terri sont elles aussi soumises à des exigences nouvelles en raison du couplage des processus (influence réciproque de la température, de la teneur en eau et des rapports de pression).